Un partenariat fructueux : distributeur en Autriche, SPAR domine le marché des produits halieutiques durables !

En 2011, le WWF-Autriche et SPAR Autriche ont engagé une coopération ambitieuse. Résultat : aujourd’hui, ce sont environ 400 produits à base de poisson et de fruits de mer issus de sources responsables qui sont présents dans les rayons poissons frais chez SPAR, soit plus de 95 % de la gamme proposée.

SPAR Autriche est l’un des plus gros distributeurs alimentaires du pays. Consciente de ses responsabilités, l’entreprise a commencé en 2009 par se doter d’une politique d’achats durables pour le poisson. Deux ans plus tard, elle a franchi une nouvelle étape en nouant un partenariat avec le WWF-Autriche. L’objectif était alors ambitieux : mener à bien la transition vers une gamme de produits poissonniers intégralement issus de la pêche et de pratiques de production durables.

Le fruit de la collaboration entre les deux acteurs ne s’est pas fait attendre ! Si en 2012, le WWF-Autriche émettait une recommandation d’achat pour seulement 62 % des poissons commercialisés au regard des critères de durabilité appliqués, le pourcentage est passé à 85 % en 2013 et 95 % en 2014. Désormais, aux rayons poissons de SPAR et plus généralement dans tous les magasins de la marque, plus aucun poisson n’appartient à une espèce menacée d’extinction ni n’a été capturé par une flotte non déclarée.

Cet exemple de coopération réussie montre que les entreprises sont prêtes à répondre à la demande de durabilité émanant des consommateurs en constituant une gamme de produits viables. Pour cela, le WWF se tient à leur disposition dans l’optique de les faire bénéficier de son expertise et de son expérience à l’international.

Un thon 100 % durable

Un projet mérite plus particulièrement d’être mentionné : l’introduction d’un thon en boîte SPAR 100 % durable. De l’espèce de thon à la conserverie en passant par la zone de pêche et la flotte, toute la chaîne de production du nouveau thon en boîte est durable au sens de la certification MSC. Compte tenu de sa facilité de reproduction, l’espèce de thon transformée ici (la bonite à ventre rayé, ou thon rosé) se régénère rapidement et fait donc partie des thons les moins menacés sur la planète. Le thon rosé de SPAR est capturé dans le Pacifique occidental, plus précisément dans les eaux des huit États insulaires que sont Kiribati, les États fédérés de Micronésie, les îles Marshall, Nauru, les Palaos, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les îles Salomon et Tuvalu. Non seulement les stocks halieutiques de la région sont les plus durables du globe, mais les méthodes de pêche le sont tout autant : les poissons, qui nagent à l’état sauvage en bancs immenses de 50 000 individus, sont capturés au moyen de sennes coulissantes, filets que l’on dispose autour du banc en forme d’anneau avant de le refermer par le bas pour former un sac. Aucun dispositif de concentration de poissons (DCP) n’étant employé, les prises accidentelles de requins, dauphins, tortues, oiseaux et jeunes thons sont très rares, et les effets sur l’écosystème réduits au maximum.

100 % traçable et bon pour les pays en voie de développement

Pour que le consommateur puisse suivre les différentes étapes du processus de production, un système innovant a été mis au point : « Track + Trace ». Quiconque est intéressé peut accéder en ligne aux informations indiquant où, par quel bateau, quel capitaine, quand et au moyen de quelle méthode de pêche le thon SPAR a été capturé, gage d’un produit réellement 100 % durable.

En outre, le thon SPAR est transformé directement dans une conserverie locale de Papouasie-Nouvelle-Guinée, où des normes strictes sont observées en matière sociale, écologique et sanitaire. Une initiative qui, en dehors d’assurer la qualité du produit, profite aussi à la communauté locale à travers la création d’emplois.

  • 2012 62%
  • 2013 85%
  • 2014 95%

Part de produits de la mer durables dans les supermarchés SPAR en Autriche.

Share This